L'Ibis Chauve

Imane Bouhghen

30 Avril, 2020

AGADIR, Maroc – L’Ibis chauve, ou le “Geronticus Eremita” de son nom scientifique, est une espèce menacée. Il a était dessiné parmi les hiéroglyphes de l'ancienne Égypte, il représente splendeur et brillance. Il fut un temps, son aire de répartition était assez étendue : l'oiseau existait en Turquie, en Syrie et en Algérie ainsi que dans les Alpes d'Europe centrale. Mais de nos jours, il a disparu de tous ces pays.

En effet cet oiseau a vu sa population fortement décliner au cours des derniers siècles. Selon l'UCIN en 2012 l'Ibis chauve fais partie des 100 espèces les plus menacées du monde, il était classé en danger critique d'extinction depuis 1994.
Mais aujourd’hui grâce à des programmes de conservation, le nombre d'individus augmente depuis quelque années.

l'Ibis chauve se distingue par un bec long, fin et courbé vers le bas comme tout échassier, son bec incurvé vers le bas lui permet de sonder le sol pour chercher sa nourriture. Il appartient à la famille des “threskiornithidae”, il présente un plumage noir au reflet bleu et relativement uniforme. En effet, sans surprise, étant donné le nom de cet espèce la tête est nue et de couleur qui balance entre le noir et rouge-rosé. A l’âge adulte l'Ibis chauve mesure entre 70 et 80 cm et pèse 1 kg ou bien même 1,5 kg. Par ailleurs pas de dimorphisme sexuel, les femelles sont similaires aux mâles. Les femelles pondent trois à quatre œufs couvés pendant 24 a 25 jours, les jeunes volent à partir de 40 à 45 jours.

À l'heure actuelle, nous avons environ 250 espèces d'oiseaux vivant à l'état sauvage que dans la région de Souss massa au sud-ouest du Maroc. En 1940, la population des Ibis chauves comptait environ 1500 individus répartis entre le Moyen Atlas, le Haut Atlas, la côte orientale et le Maroc oriental. À présent la seule colonie connue est celle de Souss-Massa, celle-ci admet 4 nids (trois nids au parc national de Souss-Massa avec 54 couple nicheurs, un nid dans la région de Tamri et un nid au nord d'Agadir avec 22 couples nicheurs ).

Depuis 1976 la population sauvage reste stable et sédentaire, en effet, les oiseaux ne migrent plus comme les autres populations qui ont disparu.
Un programme de recherche est entrepris au parc national de Souss-Massa, pour permettre de répondre aux nombreuses questions concernants les exigences des Ibis chauves et leur maintien de vie, pour aider les responsables du parc à pouvoir concevoir un plan de conservation de cette dernière colonie naturelle présente. La disparition des Ibis chauves sont dus à plusieurs facteurs : le braconnage, la perturbation des oiseaux au niveau des sites de nidification, les pesticides…
Ces menaces ne cessent d'évoluer et si on n'arrive pas à connaître et comprendre les facteurs qui sont à l'origine de la disparition des Ibis chauves, celle ci va continuer jusqu’à leur extinction totale.

Les Gardiens de l'Atlas Logo
609.png

Les Gardiens de l’Atlas est une communauté, composée exclusivement de Lycéens d’horizons diverses et ayant pour point commun leur envie d’oeuvrer à la création d’un Monde meilleur. 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour être au courant de tous nos derniers événements, projets et recherches.

Suivez-nous

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon