Le Léopard des neiges, le fantôme des montagnes qui risque de disparaître

Nouha Alami Ouali

1 Mai, 2020

AGADIR, Maroc – Avec une taille d’environ 1,30 m, le fauve pèse entre 34 kg et 59 kg. Cousin du léopard, du tigre, du jaguar et du lion; on le reconnaît par sa robe grise tachetée et par son pelage long et épais. Sa queue est presque de la même longueur que son corps. Le félin a une espérance de vie d’environ 16 ans, il se nourrit essentiellement de petits animaux ou de bêtes malades. C’est un animal rusé et très actif qu’on retrouve dans 12 pays en Asie centrale, de la Sibérie jusqu’au plateau tibétain. Il est situé à de très hautes altitudes, souvent entre 3000m et 4500m de hauteur, et même parfois dans l’Himalaya à 5500 m. Malheureusement, actuellement il est en voie de disparition.

En effet, le léopard des neiges est très menacé. La panthère des neiges, répertoriée sur la liste rouge de l'UICN, était considérée comme en danger d’extinction depuis 1986 et font partie des « espèces vulnérables » depuis 2017. En 16 ans son nombre à diminuer de 20 %. Actuellement, on compte 4000 à 6500 léopards à l’état sauvage.

Pourquoi ? Premièrement, l’agriculture, la construction de routes et de mines contribue à la diminution de son habitat. Pourtant, le félin est une espèce qui a besoin d’évoluer sur un territoire très vaste. Deuxièmement, le léopard a longtemps fait les frais du braconnage. En effet, il est convoité pour sa belle fourrure et le commerce des peaux, quoique interdit, se poursuit illicitement, notamment dans les pays qui n'ont pas pu se remettre de l'effondrement de l'Union Soviétique. Dans les années 1920, environ un millier était tué pour leur peau. Les félins ont été chassés pour leur fourrure de façon très intense durant les années 1970. En 1980, un manteau en peau de Panthère des neiges s'est vendu 124 270 dollars au Japon. À présent, protégée sur l'ensemble de son aire de répartition, la fourrure de la panthère des neiges se négocie à environ 10 000 $ sur les marchés noirs kazakhstanais. Ses os sont également vendus au marché noir ou utilisé par la médecine traditionnelle chinoise. On raconte qu'un squelette complet de léopard des neiges a été vendu à 10.000 dollars US.

De plus, les conflits homme/espèce amplifient cet acharnement. Les moutons et chèvres sauvages constituent les principales proies du léopard des neiges. En représailles aux attaques de troupeau, les bergers et les populations nomades en viennent à les abattre, ce qui crée des conflits à l’issue duquel le félin sort perdant. Finalement, l’ensemble des menaces est accentué par le changement climatique qui a des conséquences sur l’habitat du félin et sur la flore et la faune fragilisée.

Il existe, cependant, quelques associations qui s’efforcent de trouver des solutions. Les équipes de la WWF ou encore de la SLCF, par exemple, travaillent depuis longtemps pour la protection du félin et pour le financement d’études scientifiques, de projets… Selon Mel Sunquist, la gestion de la population captive du léopard des neiges est très efficace. Cette efficacité d'élevage est due à un important échange d'informations et à une coopération énorme entre les différentes institutions zoologique menés par Leif Blomqvist du zoo d'Helsinki. L'espèce est passée d'un animal méconnu difficile à faire reproduire à un des rares félins dont les populations captives sont saines d'un point de vue génétique pour les années à venir. Néanmoins, on espère voir d’autant plus de projets pour enfin mettre un terme au braconnage…

Les Gardiens de l'Atlas Logo
609.png

Les Gardiens de l’Atlas est une communauté, composée exclusivement de Lycéens d’horizons diverses et ayant pour point commun leur envie d’oeuvrer à la création d’un Monde meilleur. 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour être au courant de tous nos derniers événements, projets et recherches.

Suivez-nous

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon