Un moment de répit, certes, mais temporaire

Kenza Komat

17 Avril, 2020

AGADIR, Maroc – Nous sommes tous concernés par cette nouvelle épidémie du COVID-19, meurtrière avec un bilan à cette heure de 1.945.055 cas confirmés dans le monde dont 121.897 décès.

Cependant, nous avons pu observer que cette dernière a eu et continue d’avoir des bienfaits sur l’environnement. En effet, l’absence des humains confinés face au danger de cette pandémie offre un moment de répit à la nature. Ces derniers
jours, des images assez rares ont été diffusés sur les réseaux sociaux montrant des animaux traverser les rues des grandes
métropoles. La faune reprend paisiblement sa place dans la capitale française : les canards ne restent plus sur le quai de la Seine mais optent désormais pour de longues balades dans les rues désertes de Paris.

De plus, les eaux redeviennent transparentes grâce a la forte diminution de pollution. En Sardaigne, l’absence de bateaux de croisière permet aux dauphins de s’approcher des quais et d’offrir aux habitants un spectacle des plus inédits.
Sans pollution sonore, les chants des oiseaux sont bien plus efficaces et la communication est bien établie, certaines espèces rares pourront donc trouver plus facilement un partenaire.

« C'est une parenthèse enchantée dans la relation entre l'Homme et la nature », souligne Pierre Dubreuil, directeur
général de l'Office français de la biodiversité; au journal le Point.

En effet, ce confinement n’est que temporaire et les Hommes reprendront très bientôt leur rythme de vie habituel. Le
déconfinement devra être progressif pour ne pas brusquer les animaux si bien installés.

La mairie de Paris prend déjà des dispositions et envisage de rouvrir de manière progressive les jardins de la capitale lors du déconfinement et de ne pas tout tondre pour ne pas brusquer ce nouvel équilibre.

Bien qu’il soit appréciable, ce court moment de répit pour la faune et la flore sera loin d'être suffisant pour réparer les dégâts sur la biodiversité causés par l'activité humaine. Or, cela permet de nous remettre en question un moment et de mesurer notre impact sur l’environnement. Cet épisode nous montre ce que la nature a à nous offrir.

Acceptons alors cette offre et faisons en sorte de changer nos habitudes de vie afin de ne pas qualifier les spectacles auxquels nous avons pu assisté ces dernières semaines, de rares.

Les Gardiens de l'Atlas Logo
609.png

Les Gardiens de l’Atlas est une communauté, composée exclusivement de Lycéens d’horizons diverses et ayant pour point commun leur envie d’oeuvrer à la création d’un Monde meilleur. 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour être au courant de tous nos derniers événements, projets et recherches.

Suivez-nous

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon